RetourRetour

Bienvenue à Saint-Romain-de-Lerps


 
Histoire
History
Environnement
Environment
Accueil
Tourist
information
Gastronomie
Gastronomy
Loisirs
Leisures
A proximité
Surroundings

Histoire

A l'origine, Saint-Romain-de-Lerps se situe au lieudit "Le Pic" à 649 mètres d'altitude. Le pays fut celtique, habité par les Ségalauniens de Segala : terre très favorable à la culture du seigle. D'accès difficile, il fut souvent épargné par les turbulences de l'histoire. Les vandales et les Wisigoths n'y montèrent pas, mais les romains et les sarrasins occupèrent les lieux. On a trouvé au lieudit "le Cerisier" les traces d'une villa et d'un aqueduc romains. Au nord de la chapelle du Pic, on distingait, il y a une centaine d'années, l'emplacement d'une ancienne tuilerie qui portait le nom de Four des Sarrasins.

L'origine du nom de la commune proviendrait des trois sources suivantes :

  • du mot grec Hermès : Dieu des vents, de l'autre mot grec "herpe" : dartre qui ronge la peau et qui désignerait l'emplacement d'une ancienne léproserie, ou du nom qui date du moyen-âge "Sanctus Romanus" de Heremus, signifiant terre inculte.

Quand au Saint Romain, ce serait celui de Blaye ( quatorzième siècle ) que les mariniers du Rhône invoquaient lorsqu'ils se trouvaient en danger en vue du Pic.

"O Pic. Combien d'yeux éteints pendant des millénaires ont levé leurs regards vers toi, remous du sol, entre le gris Durtail et l'orgueilleux Crussol, quand mes notes chantaient les vents et les tonnerres." Gabriel Faure. Peut-être sur ce haut-lieu existait primitivement un ancien temple païen ou un lieu de sacrifices. Une église y fut érigée au dixième siècle ; il n'en reste que le choeur formant la chapelle actuelle. Le site du Pic a été un poste militaire statégique important jusqu'en 1950.

Le presbytère, la mairie école et deux ou trois maisons déjà présentes formèrent l'embryon du village actuel. La population se protégeait des routiers et des brigands en se réfugiant au château de Durtail, au château de Crussol ou à la maison forte du Besset. Durtail fut érigé en Baronnie au seizième siècle et appartint à la maison de Tournon jusqu'à la Révolution. La Réforme et les guerres de religions ruinèrent les châteaux de Durtail et de Crussol. Cette tourmente a laissé peu de traces dans notre village, mais on se battit sérieusement tout près : au Serre de Leyrisse, sur la route de Boffres, les Camisards furent exterminés par l'Armée Royale le 8 juillet 1709.

Quelques familles protestantes s'étaient groupées au hameau de la Chavas, où un cimetière y subsiste encore. En 1789, Saint-Romain devint Mont-l'Air puisqu'il ne fallait plus de Saints. Mais en ce lieu reculé, le curé, protégé par sa population, put recueillir ses collègues des paroisses avoisinantes. A la fin des guerres napoléoniennes, les Autrichiens installèrent en 1814, un poste de garde au Pic.


Environnement

Situé au confluent de plusieurs zones ( climatique, méditerranéenne, alpestre, continentale, océanique ), la végétation du pays de Crussol présente des associations d'espèces particulières : des pins maritimes et du chêne vert, des genêts et des jonquilles, etc...

La nature est très présente et se découvre facilement grâce aux itinéraires de randonnée balisés du Pays de Crussol.

Une point fort de l'écologie se découvre à Saint-Romain-de-Lerps, dans toute sa majestuosité. Il s'agit de la formation des montagnes, des volcans et des vallées que nous invite à connaître le superbe site du Pic : le panorama exceptionnel visible de ce promontoire initient les visiteurs à la géologie, à l'agriculture ( châtaigneraie et vignoble ), aux questions climatiques ( Mistral ) et fluviales ( Rhône ) du lieu. Le Pic, site classé, est un belvédère en balcon sur le Rhône et sur les Cévennes ardéchoises : on admire à l'ouest, la chaîne du Mézenc, au nord-ouest le Pilat, au nord les Alpes, à l'est et au sud-est, le massif de la Chartreuse et les montagnes du Dauphiné, au sud, les pré-Alpes Drômoises, le Lubéron et le Ventoux.


Accueil

Saint-Romain-de-Lerps dispose d'une salle polyvalente moderne à proximité de la Mairie, rénovée. La commune bénéficie aussi de moyens d'hébergement intéressants :

Hôtel-restaurant du Pic, gîte d'étape du Bec et chambres d'hôtes..

Renseignements à la Mairie de Saint-Romain-de-lerps : 04.75.58.50.93

et au Syndicat d'initiative de Saint-Péray : 04.75.40.31.65


Gastronomie

Un restaurant, le restaurant du Pic vous fera découvrir la cuisine traditionnelle ardéchoise et goûter aux vins des Côtes du Rhône Septentrionales, tels l'Hermitage, le Saint-Joseph, le Cornas ou le Crozes et le Saint-Péray. Des produits du terroir tels les fruits, les fromages de chèvre, le miel sont proposés par des producteurs locaux le long des itinéraires balisés.

Une boulangerie-salon de thé vous proposent ses petits déjeuners, ses sandwichs, pognes, glaces maison et boissons fraîches.


Loisirs, Animations 

La découverte de la nature est l'atout majeur développé dans le secteur de Saint-Romain-de-Lerps, que ce soit à partir du Pic ou sur les chemins de randonnées.

Trois circuits de randonnée à Saint-Romain-de-Lerps sont balisés grâce au système de balisage de l'entité géographique du Pays de Crussol :

-Le circuit du Pic par le GR42 ( 6 km )

-Le circuit du col de Gazareau ( 6 km )

-Le circuit de la corniche du Rhône ( 9,6 km )

Le village de saint-Romain-de-Lerps propose aussi de nombreuses animations :

-Fête de la cerise le troisième dimanche de juin et kermesse paroissiale en juillet

-Ronde des fours en avril : journée pendant laquelle les fermes rallument leur vieux four à pain pour offrir aux visiteurs une bonne miche cuite au feu de bois...

-La montée pédestre le troisième dimanche de septembre : les nombreux athlètes ( environ 500 ) gravissent à la force de leurs mollets, les quelques 500 mètres de dénivelé sur 15 km de distance entre la vallée du Rhône et Saint-Romain.

-Les rendez-vous des associations : Association Sportive du Pic ( foot-hand-tennis ), gym volontaire, boules, club du troisième âge, Air et Tourisme et Saint-Romain Loisirs.

A ne pas manquer :

Le Pic de Saint-Romain de Lerps : belvédère pourvu de deux tables d'orientation s'ouvrant sur un grandiose panorama à 360 degrés couvrant treize départements. "La vallée rhodanienne, Valence, les Granges, Chabeuil, Bourg de Péage, Romans, Tain et Tournon sont dominés. Au sud se profilent Le Ventoux et les Trois Becs de Rochecourbe. A l'est, s'étendent l'immense massif du Vercors doté de centaines de cimes et celui de la Chartreuse. Au delà scintillent les hauts sommets neigeux des Alpes dont le Mont-Blanc. Au nord surgit le Mont Pilat tandis que du côté ouest règne le Mont Lozère."


A proximité

Les communes de Guilherand-Granges et Saint-Péray avec le château de Crussol sur sa montagne dominant la vallée du Rhône.

Centre de communication Multimédia-Internet à Guilherand-Granges.

La ville de Tournon et les vignobles des Côtes du Rhône Septentrionales. De Tournon, vous pouvez partir pour une balade dans les Gorges du Doux grâce au petit train à vapeur Le Mastrou.

Alboussière : son camping, son plan d'eau et son centre de communication Multimédia-Internet.

Les villages et les sentiers de randonnée du pays de Crussol dont le GR42.

Centre équestre et caveau de dégustation à Chateaubourg ( 4 km de Saint-Romain-de-Lerps )


Petite note à l'attention du voyageur curieux

" Eï San Rouma siens eïrousde vous receure. Espéren che siez countents dé votra proumenada aou Pic. Avez lous yeous pleins de vuas fran gentas, doun garderez surament lous souvenir : la chaïnas blanca de las Alpas, la vua ché ploundja su Valença, su lou Rhône é su l'Iséra, la razas, la bossas é las cimas de las mountagnas de l'Ardécho." ( Occitan Nord-Vivarais )

A Saint-Romain, nous sommes heureux de vous recevoir. Nous espérons que vous êtes contents de votre promenade au Pic. Vous avez les yeux remplis de vues très belles dont vous garderez certainement le souvenir : la chaîne blanche des Alpes, la vue plongeante sur Valence, le Rhône et l'Isère, les ravins, les bosses et les cimes des montagnes ardéchoises.

A bientôt dans le cadre grandiose du Pic, à Saint-Romain-de-Lerps...

Remerciements pour les photographies :

Mairie de Saint-Romain-de-Lerps