RetourRetour

Bienvenue à Sarras

 
Histoire
History
Environnement
Environment
Accueil
Tourist
information
Gastronomie
Gastronomy
Loisirs
Leisures
A proximité
Surroundings


Histoire

"Bordée au nord par la rivière la Cance et au sud par le ruisseau d'Ozon, traversée par la rivière d'Ay, limitée à l'est par le Rhône, Sarras, petite cité ardéchoise, s'est blottie au pied des premières collines des Cévennes pour échapper au danger des cours d'eau et mieux contrôler leurs colères. Les habitants naturellement portés à la culture des terres fertilisées par le fleuve roi se sont également accrochés à la rocaille des collines pour en tirer un vin aux parfums de bruyères et de violettes. Ils ont aussi profité des ressources du fleuve où le poisson abondait, utilisé la force motrice de leur rivières pour faire vivre et prospérer leur village."

Préface du livre "Sarras, hier et aujourd'hui".

Sarras représente un lien géographique entre la Drôme et le Haut-Vivarais : le bourg a toujours été un lieu de passage très usité et une voie de communication importante. Autrefois, les voyageurs empruntaient l'axe Saint-Vallier/Sarras/Ardoix/Satillieu pour transiter des marchandises du Rhône à l'Auvergne, en passant par le Puy ; ils ramenaient le bois dans la vallée du Rhône et alimentaient le Massif Central en vins et épices. Dans la commune de Sarras, cet axe traverse les gorges de l'Ay en direction d'Ardoix par une route sinueuse offrant des paysages pittoresques, avec la chapelle Notre Dame d'Espérance et la croix, qui dominent les gorges profondes, hérissées de grandes murailles granitiques.

Le nom de Sarras n'apparaît dans les annales qu'au début du onzième siècle (1037). A l'époque médiévale, ce sont les comtes d'Albon qui avaient la pleine souveraineté sur les terres de Sarras. On mentionne aussi Sarras sur le cadastre de l'année 1561 : il est question des fours à chaux qui existaient sur la commune, au lieudit Silon. C'est au dix-neuvième siècle que Sarras devient un lieu d'échange où les transports et la libre-circulation des marchandises sont favorisés : construction de la route nationale 86 en 1840, construction de la voie ferrée en 1876. Le premier pont sur le Rhône reliant Sarras et Saint-Vallier fut construit par les frères Seguin en 1834-1835 pour remplacer les bacs à traille du quartier de la Platte et de Silon. Depuis, les activités économiques se sont amplifiées et le nombre des Sarrassois n'a pas cessé d'augmenter.

Chapelle dominant les gorges de l'Ay

On peut encore voir aujourd'hui sur le territoire de la commune de Sarras, les restes ou les ruines de trois châteaux : Sarras, Revirand et Carret. On suppose que le château de Sarras situé en plein village date du moyen-âge et qu'il a été construit par les Pagan de Mahun. Ce château fut presque détruit pendant les guerres de religion et reconstruit en 1580 d'où son style Renaissance.

Porte sud du château de Sarras

Le château de Revirand est aujourd'hui presque totalement détruit : au sommet de la colline qui sépare la rivière d'Ay de celle de la Cance, il reste seulement la base d'une tour où l'on peut distinguer une voûte de style roman. Le château de Carret fut la résidence des "maires perpétuels" de Sarras avant la Révolution de 1789. Il a très probablement été construit pour abriter les seigneurs du château de Sarras en cas de danger.


Environnement

A Sarras, le paysage offre une large diversité :

    les bords du Rhône,

    la plaine maraîchère et fruitière,

    les collines riches de vignobles avec les terrasses de Saint-Joseph (cépage Syrah) qui surplombent le centre de Sarras,

    les vallons sauvages, granitiques et boisés qui accueillent les gorges de l'Ay et de la Cance.

Le Rhône longe la commune de Sarras sur trois kilomètres. Il est endigué et aménagé depuis les années 1970. Sa présence a marqué la vie des habitants à Sarras car les inondations étaient autrefois fréquentes et redoutées : "Les riverains gardent encore aujourd'hui de bons souvenirs de ce Rhône d'autrefois, car si, par ses débordements, il était source d'inquiétude, on aimait son eau limpide et rapide, le charme de ses rives...".

La commune est aussi le lieu de confluence des rivières d'Ay et de la Cance avec le Rhône. Le ruisseau de Sarras traverse le centre-ville pour se jeter dans le contre-canal du Rhône.

Les gorges et les berges de l'Ay sont l'occasion de flâneries sympathiques, de pique niques en famille ou de pêches sportives.

A Sarras, deux circuits de randonnée balisés sont décrits dans un topo-guide :

  • Le circuit de Revirand (7,5 kms) : "Après avoir longé la rivière d'Ay, la montée sur la Croix (édifiée en 1875), même si elle est parfois abrupte, est très vite oubliée ; le panorama est fort appréciable. Prudence, l'à-pic est impressionnant ! Le chemin du gaz offre de magnifiques vues sur les collines avoisinantes, la vallée de la Cance et la vallée du Rhône. A côté des ruines de son château, le hameau de Revirand est traversé. On rejoint ainsi Sarras par le sentier dans les rochers."

  • Le circuit du Buisset (6 kms) : c'est au Buisset qu'en 1952, le cascadeur funambule "Henry's" impressionna les foules en cheminant sur son fil, tendu entre le Buisset et le clocher de Sarras.

Sur le vaste territoire de la commune de Sarras, on note la présence de plusieurs lieudits ou hameaux, perchés au sommet d'une colline, blottis dans un vallon ou surplombant superbement la plaine rhodanienne : Champialet, Chalavouze, Fourany, Les Grands Fonds, Revirand et Silon.

 


Accueil

L'industruie est présente à Sarras depuis très longtemps avec les entreprises actuelles SARMA, MOLTENI, NOVOCERAM, CERALEP, les papeteries EMIN LEYDIER et la société de bagageries de luxe Louis VUITTON. La vigne est aussi un atout économique important de la commune : le Saint-Joseph est commercialisé à la cave coopérative de Sarras et chez les vignerons. L'arboriculture constitue aussi une part importante de la vie économique à Sarras : abricots, cerises et pêches. Les arboriculteurs sont regroupés dans la coopérative RHODA-COOP.

Hébergement : quatre hôtels et un gîte rural.

Equipements : une bibliothèque, une aire de loisirs (jeux pour enfants, rampe à rollers/skate), un complexe sportif et un boulodrome. Le centre de secours de Sarras couvre le secteur Sarras-Arras-Ozon-Eclassan-Andance-Thorrenc.

Sarras dispose de tous les commerces et services de proximité utiles aux visiteurs : nombreux commerces, entreprises artisanales et professions libérales.


Gastronomie

Le coteau de la Garenne

A Sarras, un climat privilégié permet de développer une agriculture et une viticulture de qualité. La plaine fournit des fruits et légumes de premier choix tandis que les coteaux sont la fierté des vignerons produisant un Saint-Joseph d'un bouquet exceptionnel.

Marché hebdomadaire le jeudi matin.

Caves viticoles : Saint-Joseph, Condrieu et vins de Pays de Cépages.

Coopératives fruitières : "Sarras, pays du beau fruit" ; c'est ainsi qu'était présenté en 1950 aux entrées du village, la production fruitière.

 

Excellentes tables qui feront la joie de tous les gourmets.


Loisirs, Animations

A Sarras, de nombreux sites naturels privilégiés et soigneusement conservés sont à votre portée :

    Les coteaux de Saint-Joseph ;

    Les hameaux environnants : Fourany, Champialet, Carret, Chalavouze ;

    Les gorges de l'Ay le long de la route touristique d'Ardoix et les gorges de la Cance ;

    Les vestiges des châteaux de Carret, Revirand et Sarras ;

    Le Mont de Revirand : merveilleux point d'observation d'où l'on jouit d'une vue d'ensemble incomparable.

Des activités possibles tout au long de l'année : randonnées pédestres, équestres et à VTT

Association Sarras Randonnées : 04.75.23.19.72

Illuminations de Sarras du 8 décembre aux premiers jours de janvier.

04 75 23 42 69

 

Association "Gastronomie Vins et Traditions" (04.75.34.40.74).

Autres associations : football, basket, cyclisme, gymnastique, pêche, chasse, tennis, boules, yoga, musique, café-concert, chorale, couture.

Renseignements à la mairie de Sarras : 04.75.23.04.81 et fax : 04.75.23.32.48

et à l'Ofice de Tourisme de Tournon : 04.75.08.10.23 fax : 04.75.08.41.28

 

A ne pas manquer :

Le centre équestre de Chalavouze (04.75.68.51.70) ;

Les animations et fêtes annuelles :

    Thé dansant en mars ;

    Randonnée pédestre au départ de la cave viticole en Avril ;

    Marché aux puces et exposition insolite en mai ;

 

    Journée cycliste en juin ;

    Vogue annuelle et fête de la musique en juin avec la chorale des jeunes musiciens de l'école ;

    Bal populaire le 13 juillet ;

 

    Fête des vendanges en septembre organisée par l'association "Gastronomie Vins et Traditions" et la cave de Sarras : élection de Miss Vendanges lors d'une soirée de gala le samedi soir, défilé, jeux divers et dégustation ;

    Vogue du canal et fête foraine organisée par l'Amicale des sapeurs-pompiers en octobre ;

 

    Marché aux puces le troisième dimanche d'octobre ;

    Exposition artisanale fin octobre-début novembre. Cette exposition artisanale de la Toussaint, organisée par l'association Loisirs et Culture, a lieu au complexe sportif et dure une semaine.


A proximité

Les campings d'Ardoix et d'Eclassan

Cours d'équitation : "Les écuries de Vaillant" à Eclassan (04.75.68.50.99)

Toutes les communes du District Les Deux Rives : Saint-Vallier, Laveyron, Ponsas, Arras-sur-Rhône, Ozon et Saint-Barthélémy de Vals, avec le circuit touristique "Au fil du Rhône" pour les groupes.

Renseignement à l'Office de Tourisme de Romans : 04.75.02.28.72


Petite note à l'attention du voyageur curieux

Sarras propose à ses visiteurs de passage un cadre de vie recherché : c'est un bourg commercial bien animé au coeur de sites naturels variés, aménagés à la fois pour la prospérité économique du lieu et son aspect ludique.

Le voyageur curieux pourra faire d'agréables promenades en grimpant à flanc de coteau, ou en flânant au bord du Rhône où se jettent deux superbes rivières du nord-ardèche : l'Ay et la Cance.

A bientôt pour profiter de la beauté des gorges de l'Ay, à Sarras...

Remerciements pour les photographies :

Mairie de Sarras